L'ORGANISATION

I - Collèges et lycées

Pour commencer, nous suggérons la mise en place de "clubs de relaxation" (ou de clubs de Do in, Yoga, Qi Gong, Taï chi chuan, sophrologie, musicothérapie...) pendant les temps périscolaire du midi, auxquels les élèves s'inscrivent volontairement.

Qui peut en être l'animateur ?
- un professeur de l'établissement, motivé pour cette activité
- un assistant d'éducation
- un intervenant extérieur professionnel
- un bénévole qualifié
On omet souvent de demander aux parents d'élèves quels services ils seraient heureux d'offrir à l'établissement scolaire.
Les activités de yoga, taï chi chuan ou qi gong nécessitent une grande qualification de la part de l'animateur. Pour les clubs de relaxation, des disques ou cassettes de séances guidées seront d'une aide précieuse pour commencer.

Faut-il un matériel particulier ?
Pour la relaxation, il est bon de prévoir des tapis de sol et des couvertures ou des sacs de couchage que les élèves peuvent apporter. La température du corps chute en effet au cours de la séance.
Un local calme est préférable, bien entendu.

 

II - Ecoles

Trouver le créneau horaire pour la séance de relaxation paraît a priori plus simple dans les écoles :

• Le temps périscolaire (temps du midi et temps du soir après la classe) dont la responsabilité et la gestion incombent aux collectivités territoriales.
Organisation de séances de relaxation avant ou après la cantine ou à 16 h 30, après la classe.
Qui peut en être l'animateur ?
- un surveillant (c'est un employé municipal)
- un intervenant extérieur professionnel
- un bénévole qualifié


• Le temps scolaire
Même s'il paraît plus aisé de remodeler partiellement l'emploi du temps d'une semaine à l'autre selon certaines nécessités, nous conseillons néanmoins de la régularité dans la pratique de la relaxation. Les enfants peuvent ainsi s'y préparer psychologiquement.
Qui peut en être l'animateur ?
- un enseignant
- un intervenant extérieur professionnel
- un bénévole qualifié

On omet souvent de demander aux parents d'élèves quels services ils seraient heureux d'offrir à l'établissement scolaire.
Les activités de yoga, taï chi chuan ou qi gong nécessitent une grande qualification de la part de l'animateur. Pour les clubs de relaxation, des disques ou cassettes de séances guidées seront d'une aide précieuse pour commencer.

Suggestion de classe de découverte
(mer ou campagne)
avec relaxation

Tous ceux qui pratiquent ces classes vertes connaissent l'immense fatigue des enfants les premiers jours (stress, adaptation, difficultés à s'endormir)
C'est le moment de vous lancer dans des activités de relaxation dirigée. Vous aussi vous avez un coup de barre (préparatifs, stress du départ et de l'installation...).
Sortez votre disque ou votre cassette.
Pratiquez cette activité quotidiennement jusqu'à la fin du séjour. Ensuite, au retour, vous choisirez la périodicité de la séance.

Suggestion de classe de découverte
arts plastiques + relaxation

Classe de découverte ne rime pas forcément avec mer, montagne ou campagne. On peut axer un séjour sur la pratique des arts (arts plastiques et/ou musique) et les techniques de la relaxation (par exemple Qi Gong + relaxation ou Do in, Yoga + relaxation).
Evidemment, se déplacer met en évidence que la classe ne sera pas comme d'habitude. Mais pour des raisons financières on peut envisager de faire une semaine de ce type à l'école habituelle. Là aussi, il est clair que la classe ne sera pas comme d'habitude. Le summum serait même de proposer ce rythme à toute l'école, pendant une semaine.

 

PROPOSITION D'AIDE AU FINANCEMENT DES ACTIVITES DE RELAXATION

(Si vous voulez financer la participation d'un intervenant extérieur)

I - Dans le cadre des Ecoles

1 – Le Projet d’Action Educative (PAE)
On peut d'abord songer à intégrer ce projet d'activité de relaxation dans le cadre plus général d'un PAE (Projet d'action éducative – Financement Education nationale)

2 – La coopérative scolaire
On peut envisager une participation de la coopérative scolaire (participation bénévole des parents ou recettes de fêtes d'écoles).

3 –Fonds d'Action Sociale (FAS)
Le FAS finance des actions pour les populations de l'immigration ou autour de ce thème

4 –Subvention des entreprises dans le cadre de "la formation"
généralement par le biais des centres sociaux, en partenariat avec différents partenaires de quartier dont les écoles (prendre contact avec le centre social du secteur ou les grosses entreprises locales). Il y a des exemples de belles réalisations autour de la lecture, de l'impression d'œuvres écrites ou graphiques. Pourquoi ne pas y intégrer la relaxation ?

5 – Contrat Educatif Local (CEL)
Toujours dans le cadre des écoles mais en dehors des horaires de classe (c'est-à-dire le midi ou après la classe à partir de 16 h 30): nous sommes dans le domaine du périscolaire dont la responsabilité et le financement incombent aux municipalités. L'association des parents d'élèves peut monter un projet dans le cadre du CEL (financement Hôtel de ville + ministère Jeunesse et Sport).
L'école proprement dite (heures scolaires) peut y être associée parce qu'on peut parfois envisager que ces actions empiètent sur le temps scolaire.
L'exigence des parents d'élèves électeurs est évidemment importante dans ce domaine municipal.

6 – Pensez aux Conseils généraux, à la CAF et à certaines mutuelles

 

II – Dans le cadre des établissements du second degré (collèges et lycées

1 – Fonds des rectorats pour les activités péri-éducatives (clubs du midi, mercredi, école ouverte...)

2 – Le Projet d’Action Educative (PAE)
On peut d'abord songer à intégrer ce projet d'activité de relaxation dans le cadre plus général d'un PAE (Projet d'action éducative – Financement Education nationale)

3 – La coopérative scolaire
On peut envisager une participation de la coopérative scolaire (participation bénévole des parents ou recettes de fêtes d'écoles).

4 –Fonds d'Action Sociale (FAS)
Le FAS finance des actions pour les populations de l'immigration ou autour de ce thème

5 –Subvention des entreprises dans le cadre de "la formation"
généralement par le biais des centres sociaux, en partenariat avec différents partenaires de quartier dont les écoles (prendre contact avec le centre social du secteur ou les grosses entreprises locales). Il y a des exemples de belles réalisations autour de la lecture, de l'impression d'œuvres écrites ou graphiques. Pourquoi ne pas y intégrer la relaxation ?

6 – Pensez aux Conseils généraux, à la CAF et à certaines mutuelles

(Bon courage ! Nous attendons le compte rendu de vos démarches et projets.)