Les enfants du stress :
Voyage initiatique au pays de la Sophrologie

Karine Chaouch
Mémoire présenté dans le cadre de la formation en Sophrologie 
de l'Ecole Européenne de Sophrologie et de Communication de Marseille
Décembre 2007

 

Introduction

« L’enfant n’est pas un vase qu’on remplit, mais un feu qu’on allume. » Montaigne

Pourquoi les enfants ?
Les enfants sont les adultes de demain et plus tôt nous leur proposerons l’art de vivre qu’est la sophrologie plus tôt ils pourront se révéler à eux-mêmes.J’ai la chance, depuis plusieurs années, de travailler en tant que répétitrice avec des enfants. Petit à petit mon rôle s’est transformé en accompagnatrice, j’ai appris à écouter plutôt qu’entendre.

En effet, je côtoie de plus en plus, dans le cadre du soutien scolaire des enfants désorientés, dont certain sont mis à l’écart de la société. Ces jeunes sont pour la plupart stressés, ils se sentent de plus en plus isolés et perdent espoir ; ils ont un sentiment de détresse et d’impuissance en leur for intérieur. Ils perdent d’une part la confiance mais aussi l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes. La dépression les frappe de plus en jeune. Emplois du temps surchargés, peur d’être différent, multiplication des violences dans la cour de récréation, souci de la performance… Le quotidien des enfants est trop souvent synonyme de stress. Ce stress qui se traduit par des problèmes d’inhibition, de phobie sociale, de troubles de la concentration ou d’irritabilité. Sans oublier les troubles du sommeil et de l’alimentation.
Après avoir réalisé un travail d’approche de la sophrologie d’abord en tant que patiente puis en tant qu’apprenante pour devenir sophrologue ; j’ai réellement pris conscience de son efficacité. Ces derniers mois j’ai travaillé ou plutôt vécu les différents exercices et techniques qui constitue la méthode et je dois avouer que les résultats sont étonnants, j’ai vécu une véritable métamorphose.
Mon entraînement sophrologique m’a rendue plus créative pour trouver des solutions et accompagner au mieux les personnes en détresse et m’a fait prendre conscience que chaque individu est unique. Enfin, j’ai appris à donner de l’importance à l’être, à l’écoute, à l’empathie. Ecouter, c’est accueillir celui qui s’exprime sans porter de jugement, ce dernier étant un parasite de la relation et de la communication, et donc également de la confiance. Je pense que le meilleur moyen de dynamiser un enfant est de lui montrer qu’on croit en lui et qu’on lui fait confiance. J’ai pu donc, grâce à cette confiance, amener petit à petit quelques enfants et leurs parents sur la voie de la Sophrologie.C’est cette expérience que je vais vous présenter à travers ce mémoire. Face à une liste de symptômes parfois effrayants on tentera dans un premier temps après avoir défini le stress, de reconnaître les causes de cette pathologie et d’en mesurer les effets. Dans un second temps nous présenterons, à travers quatre cas cliniques, la sophro-pédagogie et la sophrologie ludique, leurs objectifs, leurs champs d’action ainsi que leurs bienfaits sur les enfants stressés.

 

SOMMAIRE


INTRODUCTION


I – Qu’est ce que le stress ?

I – 1 Mécanismes du stress  

I – 2 Les causes du stress

I – 3 Les causes du stress chez l’enfant

I – 4 L’usure scolaire

  1. Les autres facteurs de stress

  2. L’usure familiale

I – 5 La Gestion du stress

I – 6 La gestion du temps


II – Qu’est ce que la Sophrologie ?

II – 1 Définition de la Sophrologie

  1. Etymologie

  2. Origines

II – 2 Principes fondamentaux de la Sophrologie

II – 3 La conscience

II – 4 La « boîte à outils » du sophrologue

II – 5 La Sophrologie avec les enfants

  1. Les objectifs

  2. Les séances

  3. Les techniques

II – 6 Finalités de la Sophrologie chez l’enfant

II – 7 Gestion du stress chez les enfants

  1. Comment relaxer un enfant ?

  2. Laissons-les rêver !


III – Cas Cliniques

III – 1 Cas Flavie

III – 2 Cas Nicolas

III – 3 Cas Axel

III – 4 Cas Johanna

 

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

ANNEXE I

ANNEXE II

________________________
L'envoi de l'intégralité des mémoires au format PDF est gratuit.

Pour recevoir celui-ci, écrivez-nous
en précisant vos nom, prénom, adresse et profession
pour l'information des auteurs.

Réagir à ce texte