L'actualité

• Page d'accueil
Actualité
• Forum

• Lettre d'info

• Affichettes pour publicité

• Comment faire pour introduire la relaxation dans les établissements scolaires ?
• Comment agir quand on est parent d'élève ?
• Hit-parade des villes relax

Nos dossiers
Yoga à l'école
Méditation ŕ l'école
• Santé-Prévention
• Cantines
• Cours de bonheur
• Grande-Bretagne
• Finlande
• Parents d'élèvess

• Praticiens
• Formations

• Mémoires et textes de séances guidées
• Articles, reportages télé
• Témoignages
• Textes officiels

• Disques
• Livres
• Vidéos

• Le fonctionnement de notre cerveau

Liens

• Contacts

Nous ne sommes pas responsables du contenu des sites vers lesquels nous établissons un lien.

Hébergement
Intacte

Ecole et RelaxationLe web magazine du bien-être à l'école

aEtablissements
scolaires
a

a
Musicothérapie
a

Cantines et
alimentation

Education
à la santé

Parents
d'élèves

a
A l'étranger
a

a
Stages
a

a
Salons
a

Retrouvez d'autres informations dans notre Dossier Cantines

Dossier méditation Cliquez ici !

Non à la malbouffe à la cantine !!!

Gastronomie et qualité des produits !!
  Du bio , du frais , du préparé sur place , sans conserves ni surgelés !!
Non à la chaine de la congélation - four à micro-ondes !
  Des savoirs-faire nécessaires et une formation de qualité !



  Cantines et temps du midi 
Le nécessaire coup de baguette magique de l'esprit positif


Personnels des cantines,  chefs d'établissements, infirmières scolaires, CPE , enseignants,
mais aussi parents d'élèves et  élèves, à vous de jouer maintenant.
A vous de donner le coup de baguette magique de l'esprit positif et ayez des exigences
de qualité pour les enfants et adolescents des cantines , 
en ce qui concere la composition des repas mais aussi  le cadre et les activités de ce temps périscolaire du midi .
Que ce soit un moment de repos et aussi d'éducation au bien être et à la santé !!


 
Avis aux parents d'élèves citoyens électeurs : 

Allez donc donner un coup de baguette magique dans les administrations responsables des cantines !
Pendant ou hors les périodes électorales .....

Pour ce qui est de la responsabilité et du financement le recrutement et la formation des personnels de cantine ,
les écoles dépendent des mairies , les collèges des conseils généraux
et les lycées des conseils régionaux .
Les personnels d'animation et de surveillance dépendent des mairies en ce qui concerne
les écoles maternelles et primaires. Certaines mairies commencent à former
ces personnes à la relaxation pour enfants .....

 

___________


Film documentaire
 


La santé dans l'assiette

"Que ta nourriture soit ta médecine "


la santé dans l'assiette

Le film "La santé dans l'assiette",
plébiscité aux Etats-Unis (Forks Over Knives), sort enfin en France"

Ce documentaire met en lumière le rapport entre alimentation et santé.
Il étaye l'hypothèse selon laquelle une alimentation sans produits d'origine animale
et sans produits industriellement transformés, permettrait de soigner,
voire guérir, la quasi totalité des “maladies de société" qui frappent 
tous les pays occidentaux.

Le film suit l'itinéraire et les travaux du biochimiste de renom T.Colin 
Campbell, auteur du fameux "Rapport Campbell" sur la nutrition, et du 
chirurgien Caldwell Esselstyn, qui a notamment conduit Bill Clinton à 
adopter une alimentation végétale.

Un deuxième DVD "A Vos Fourchettes"

réalisé par l'équipe de Jupiter films, présente les caractéristiques de notre culture gastronomique francophone incluant de nombreux conseils de médecins, chefs-cuisiniers, écrivains, et autres experts afin de cuisiner en 
favorisant notre santé.

 

Sortie cinéma le 16 octobre 2013

DVD début Novembre

Voir un extrait et commander


Ecole et Relaxation vous suggère:
Faites vite programmer une projection publique ou privée du film dans un cinéma local
pour votre association ou
groupe de parents d'élèves, pour les élèves et leurs familles !!!
Pourquoi pas avec l'aide d'un magasin ou d'une coopérative de produits bio qui pourrait
relayer l'info à ses clients ,
sans oublier bien sûr d'inviter les élus et les responsables locaux des cantines ?
Projection suivie d'un débat sur place ou différé .....
C'et vraiment une occasion de choix pour réfléchir à la question des cantines scolaires ......

Contactez Jupiter films pour tous les conseils de salles et autres . Vous serez les bienvenus !!!
Contactez Raphaël,  idéalement par email
(info@jupiter-films.com)
 En ce qui concerne les DVD, il est possible également de bénéficier de prix de gros  pour les comités d'entreprise et les associations, contacter Tom, même adresse 


Extrait du communiqué L214

"Au cours des 15 dernières années en France, l'obésité a augmenté de 75%.
Les maladies cardiovasculaires, quant à elles, représentent la 2ème  cause de mortalité dans l'hexagone.
Et chaque année plus de 15 000 pontages coronariens sont exécutés.
Si la préservation de notre santé plaide en faveur d'une alimentation végétale, c'est aussi le
meilleur moyen d'épargner des milliers d'animaux : alors n'hésitez pas à faire connaitre ce film autour de vous."



__________________

 

 

Campagne L214 pour bannir les oeufs de batterie  des supermarchés en France

 

au bonheur des poules

 

Signez la pétition en ligne ou télécharger la version papier

Parents d'élèves , faites signer la pétition devant l'école !!!!

  Lire tout l'article plus bas dans cette  page ACTU Cantines 
(Boycott de ces oeufs et produits dérivés des cantines scolaires )

 


oeufs

 


Novembre 2013

_____________

 


Film

Projection dans les communes et les établissements souhaitable !!!
"Vers une restauration collective bonne , propre et juste.
Produits frais et bonnes pratiques"


Produit pour l'association Slow Food France, le film « Vers une restauration collective bonne, propre et juste – produits frais et bonnes pratiques » présente le portrait de deux chefs de cuisine de restauration scolaire dont les pratiques sont remarquables à bien des égards, André Parra et Dominique Valadier.

Parmi les bonnes pratiques mises en œuvre par ces deux cuisiniers on retrouve l’utilisation de produits frais, bruts, de saison, en provenance de producteurs locaux et en partie issus de l’agriculture biologique. Ils brisent ainsi certaines idées préconçues sur la restauration collective et donnent de nombreuses pistes permettant de tendre vers une cuisine gastronomique en collectivité. L’éducation au goût est aussi une dimension abordée dans ce document (présentation des plats, gestion des déchets, sensibilisation des professeurs et des élèves, etc.). Bref, une voie vers une restauration collective bonne, propre et juste ! André Parra travaille au lycée Paul Héraut de Gap dans les Hautes-Alpes.Dominique Valadier exerce au lycée Lempéri de Salon-de-Provence dans les Bouches du Rhône.

Film produit par Frédéric Gana pour l’association Slow Food France 2010 – et réalisé par Brice B. & Matthieu Toucas sur une idée originale de Frédéric Gana.
Disponible sur support DVD en version complète (50 minutes) auprès de Slow Food France (www.slowfood.fr) pour projection publique, accompagnement et formation des professionnels, éducation au goût.

Voir un extrait du film 

 

_______________

 


Créer des "clubs" de cuisine à l'école, au collège et au lycée

(temps périscolaire du midi ou du soir)





De l'autre coté de la Manche, c'est devenu une grande question nationale :
quel plat faut il que les élèves apprennent à préparer lors des nouveaux cours de cuisine devenus obligatoires dans les écoles et les collèges ?
Dans le cadre plus vaste du très ambitiueux programme d'éducation à la santé alimentaire, les médias ont bien relayé l'avis des citoyens : curry, pudding, etc.
Comment bien manger chez soi quand on ne sait rien préparer ? Il s'agit là en effet d'une véritable éducation :
découvrir des produits variés, les règles de base de l'hygiène alimentaire, des modes de cuisson, des recettes et la convivialité !
Hélas, en France comme en Angleterre, les parents ne cuisinent pas tous et ne peuvent donc assurer cette éducation de base.
Et cela vaut aussi bien pour le Royaume-Uni que pour la France.

Apprendre à réaliser un plat étranger,
c'est aussi faire un pas vers l'autre et la tolérance de façon genérale.


En l'absence de programmes officiels en France, on peut toujours développer l'aspect club pour pourvoir à cette éducation ! Des professeurs, assistants d'éducation ou parents d'élèves peuvent animer ces ateliers-clubs qui ont par ailleurs l'intérêt de pouvoir
mettre en valeur certains élèves en difficulté scolaire.


A voir

 

Voir l'expérience anglaise de Jamie Oliver sur notre dossier Grande Bretagne
(en bas de page )

 


 

________________

 

 Faire avancer la question des cantines bio
Le blog à fréquenter



Parents d'élèves, responsables de restauration,  parents " responsables".....,
fréquentez sans modération ce blog militant


Ma cantine bio

 

_________________

 

Enquête  " Menus toxiques"

 

Attention danger !!!

 
Additifs, arômes et colorants alimentaires



Au lieu de chercher à ajouter à nos repas des compléments alimentaires  , souvent coûteux , songeons d'abord à supprimer les additifs toxiques pour épargner notre santé .

Extrait du site Menus Toxiques
"De manière générale, l'additif alimentaire est une substance chimique qu'on ajoute à l'aliment pendant sa fabrication ou sa transformation, qui s'intègre à celui-ci ou en modifie les caractéristiques, comme la couleur ou la texture. Certains additifs alimentaires sont dérivés de sources naturelles, tandis que d'autres sont synthétiques.
Les additifs sont des substances qui, ajoutées en petite quantité, permettent notamment :

  • d'aider à la conservation en empêchant la présence et le développement de microorganismes indésirables (par exemple : moisissures ou bactéries responsables d'intoxications alimentaires) : on les appelle conservateurs ;
  • d'éviter ou de réduire les phénomènes d'oxydation qui provoquent entre autres le rancissement des matières grasses ou le brunissement des fruits et légumes coupés : on les appelle anti-oxygène ;
  • d'améliorer la présentation ou la tenue, on les appelle agents de texture (émulsifiants, stabilisants, épaississants, gélifiants) ;
  • de rendre aux aliments, de renforcer ou de conférer une coloration : on les appelle colorants ; de renforcer leur goût (exhausteurs de goût).

 Un nouvel additif ne peut être utilisé qu'après :

  • avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) ;
  • avis du Comité scientifique de l'alimentation humaine, au plan communautaire ;
  • qu'un arrêté d'autorisation, co-signé par les ministres chargés de l'économie, de la santé, de l'agriculture et de l'industrie, en précise les modalités d'emploi (doses et produits dans lesquels il peut être employé).

 Les additifs doivent obligatoirement être mentionnés sur l'étiquette des denrées alimentaires :

  • soit en clair (par exemple : "poudre à lever : bicarbonate de sodium") ;
  • soit à l'aide d'un code précédé du nom de la catégorie (par exemple : "colorant E 102 ").

 Le code utilisé est fixé au niveau européen. Il se compose de la lettre "E" suivie d'un numéro permettant d'identifier facilement la catégorie.

Par exemple :

100 pour les colorants ;
200 pour les conservateurs ;
300 pour les agents anti-oxygène;
400 pour les agents de texture.


La « Norme générale Codex pour les additifs alimentaires » (NGAA, Codex STAN 192-1995) stipule les conditions dans lesquelles des additifs alimentaires autorisés peuvent être utilisés dans tous les aliments, qu’ils fassent ou non déjà l’objet d’une norme Codex.

Le cas du BHA ( additif présent dans le chewing-gum)

Le BHA est un additif alimentaire.

 C’est probablement un antioxydant utilisé largement dans l’industrie alimentaire.

Il est notamment présent dans certains chewing-gums. Et est utilisé pour éviter aux matières grasses de rancir.

 On le trouve dans divers aliments (voir le codex alimentarius).

 Quels risques pour notre santé?
Le BHA est un cancérigène possible selon les données du CIRC et un perturbateur endocrinien avéré
.
Le BHA est difficilement biodégradable et a un haut potentiel de bioaccumulation dans l’environnement."

Fin de l'extrait

Pas de secret !!
Non seulement dans les ménages , mais aussi dans les cantines, c'est en évitant
les produits industriels et "en faisant soi-même"avec des produits issus de l'agriculture biologique , qu'on limite au plus ces additifs indésirables .

 

 

 

 

 

 Les subtances chimiques présentes dans l'alimentation des enfants

L'effet cocktail 


 

"Entre juillet et septembre 2010, notre  association, Générations Futures, avait acheté dans divers supermarchés de l’Oise et à Paris,

des aliments non bios composant les repas types d’une journée d’un enfant d’une dizaine d’années. Nous avions alors composé 4 repas et un encas. Nous avions fait rechercher diverses substances chimiques par plusieurs laboratoires accrédités. Les résultats de cette première enquête, publiée en décembre 2010, montraient qu’en 24h, un enfant était susceptible d’être exposé, uniquement par son alimentation, à des dizaines de molécules chimiques soupçonnées d’être cancérigènes ou encore soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens !
Nous avions alors trouvé :

 128 résidus chimiques représentant 81 substances chimiques différentes avec 47 substances
différentes cancérigènes suspectées et 37 perturbateurs endocriniens suspectés en une
seule journée!
La palme ayant été attribuée aux pesticides avec 36 molécules différentes ingérées en une
seule journée
dont 17 cancérigènes et perturbateurs endocriniens !

Suite à la parution de cette enquête et aux résultats obtenus, nombreuses sont les personnes qui
ont souhaité savoir si il y avait une réelle différence entre les menus non bio étudiés et des repas
composés avec des aliments issus de l’agriculture biologique."

 Extrait du rapport 2011

Cette enquête s'est inscrite dans le cadre de la campagne Environnement et Cancer menée avec HEAL en partenariat avec le RES et le WWF-France


 Télécharger le rapport complet, décembre 2010

Suite de l'enquête
Pesticides dans les aliments :
analyses comparées d’aliments conventionnels et bios, 2011

Ecole et Relaxation invite bien sûr les parents d'élèves à utiliser ces documents pour intervenir auprès des élus et responsables de restauration scolaire et les décider  , et aussi les aider , à  servir aux enfants et jeunes des menus qui ne soient pas toxiques
.

________________

 

Créez des  jardins potagers pédagogiques

avec les parents d'élèves ou d'autres partenaires du quartier


Les enfants du 21ème siècle ne connaissent plus les légumes , les fruits ni "comment ça pousse", ni même si ça pousse ailleurs que dans une barquette .
Evidemment au 19ème siècle , l'école de Jules Ferry a été pensée dans d'autres 
réalités de vie ...Mais les jardins scolaires sont une mine de ressources humaines et pédagogiques pour notre temps .
 Connaitre ce qu'on mange , acquérir des savoir-faire , reconnaitre qu'il n'y a pas que des compétences intellectuelles , mettre chacun en valeur et particulièrement les élèves en difficulté scolaire ,  faciliter la communication entre élèves mais aussi avec les adultes , mais aussi aborder d'une façon différente les sciences , les saisons , etc...
Le lien avec un club cuisine scolaire ou périscolaire , ou encore la cantine sera évidemment fructueux (identification des légumes et plats de saison , aromates ....)
S'associer à d'autres partenaires du quartier est une solution de financement (centre social , entreprise , etc...)


Le project anglais Kitchen Garden de Jamie oliver

 

________________

 

 


Emissions Consommation de la Télévision Suisse 

A revoir sans modération!
 



Bravo et merci à la télevision suisse romande  de laisser ses reportages si longtemps accessibles sur internet !!!
Une vraie mine d'or pour ceux qui veulent être des consommateurs avertis ......

 

Goûters, chocolat, des colorants, des bonbons 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1377496-gouters-pour-enfants-des-bombes-caloriques-dans-le-cartable.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4354538-les-pates-a-tartiner-les-dessous-d-un-pot-a-succes.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1368284-du-chocolat-aux-feves-de-cacao-un-voyage-au-gout-amer.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/test/4447690-les-colorants-dans-les-bonbons-le-test.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4336091-colorants-alimentaires-une-realite-pas-toujours-rose.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1368284-du-chocolat-aux-feves-de-cacao-un-voyage-au-gout-amer.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4632612-j-aime-l-odeur-de-l-huile-de-palme-au-petit-matin.html 



Boissons 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4282554-des-micropolluants-dans-notre-eau-potable.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2776251-bisphenol-a-vous-aviez-pense-aux-bouilloires.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/3834801-jus-d-orange-et-pesticides-des-agrumes-trop-bien-traites.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1372344-des-gouts-des-bulles-et-des-couleurs.html
 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1370997-boissons-au-cola-la-bombe-sucree.html 



Pain 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/3631074-le-pain-sommes-nous-tous-dans-le-petrin.html 



Bio 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/3193329-la-longue-marche-du-bio.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4997235-de-l-huile-de-palme-dans-les-biberons.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2945394-le-monde-doux-amer-des-faux-sucres.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1377392-arome-vanille-vous-aimez-la-gousse-ou-la-chimie.html 



kebabs 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/3277806-quelle-viande-dans-votre-kebab.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/2988842-de-la-chimie-dans-mes-corn-flakes.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2945394-le-monde-doux-amer-des-faux-sucres.html 



Produits laitiers 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1377487-lait-un-verre-ca-va-trois-verres-bonjour-les-degats.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/4168878-pas-si-sain-mon-yogourt.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2961608-fromages-au-lait-cru-les-gentilles-bacteries-sont-nos-amies-pour-la-vie.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1371022-lait-bouillu-lait-foutu.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1368038-une-enquete-epicee.html 



Sucres, miel 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2945394-le-monde-doux-amer-des-faux-sucres.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1367809-miel-abeilles-beaucoup-de-suspects-pas-de-coupable.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1368284-du-chocolat-aux-feves-de-cacao-un-voyage-au-gout-amer.html 



Des colorants, des bonbons
 

http://www.rts.ch/emissions/abe/test/4447690-les-colorants-dans-les-bonbons-le-test.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4336091-colorants-alimentaires-une-realite-pas-toujours-rose.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1368284-du-chocolat-aux-feves-de-cacao-un-voyage-au-gout-amer.html 



Viande 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4247588-de-la-viande-sans-viande-un-trompe-l-oeil-nutritionnel.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4901518-farines-animales-le-retour.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2646704-la-dinde-decolle-mais-dans-quelles-conditions.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1371872-abe-teste-les-saucisses-la-chasse-aux-objets-mangeables-non-identifies.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2635306-saumon-d-elevage-des-poissons-finalement-assez-conservateurs-e-books-un-marche-qui-se-hate-lentement.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2553675-abe-dans-les-entrailles-de-la-saucisse-a-rotir.html 



Matières grasses  

http://www.rts.ch/emissions/abe/3718665-beurre-ou-ordinaire.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/3481177-acheter-son-huile-attention-aux-salades.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/4632612-j-aime-l-odeur-de-l-huile-de-palme-au-petit-matin.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1375358-des-margarines-pour-se-soigner-du-bluff-sur-nos-tartines.html 



Poisson 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/2635306-saumon-d-elevage-des-poissons-finalement-assez-conservateurs-e-books-un-marche-qui-se-hate-lentement.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/3236519-les-tribulations-des-poissons.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1374290-a-la-peche-au-surimi.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1368115-quel-saumon-dans-votre-assiette-le-sauvage-cache-bien-son-jeu.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/1375599-zoom-sur-le-thon.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/2148172-a-bon-entendeur-sur-la-route-des-marches-filets-de-poisson-attention-aux-fausses-identites.html 



Fruits et légumes 

http://www.rts.ch/emissions/abe/alimentation/3851524-fraise-espagnole-la-pas-belle-de-cadix.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1378073-poivrons-des-pesticides-et-des-esclaves-dans-votre-assiette.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1374856-puree-de-pommes-de-terre-l-industrie-cuisine-pour-vous.html 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1368084-legumes-oublies-les-graines-de-la-resistance-dans-votre-assiette.htm 

http://www.rts.ch/emissions/abe/1372647-test-soupes-abe-met-son-nez-dans-la-soupiere-et-dans-les-sachets-lyophilises.html 



Divers-Consommation 

http://www.rts.ch/emissions/abe/2271023-stylos-feutres-un-masque-a-gaz-pour-dessiner.html 

 

 

________________

 

 

Alerte au danger des phtalates et bisphénol A
dans les plastiques alimentaires


Documentaire "L'emballage qui tue"

 

Voir la vidéo
ou cliquez sur l'image



Documentaire diffusé sur ARTE le 3 Juillet 2012

À l'heure où les produits "longue conservation" sont de plus en plus prisés, les clients ne soupçonnent pas l'existence de substances dangereuses dans les emballages hermétiques et dans les aliments avec lesquels ils sont en contact. C'est le cas du Bisphénol A, que l'on trouve dans les contenants en plastique rigide et qui peut provoquer des maladies cardiaques ou affaiblir le système immunitaire. Même risque avec les phtalates utilisés pour plastifier les matériaux servant au conditionnement. Agissant comme des hormones, ils peuvent entraîner la stérilité chez les hommes. Nombre de produits figurent sur la liste des substances interdites par l'Union européenne mais comme celle-ci importe massivement des produits venus d'Asie, où les réglementations ne sont guère restrictives...

Si les biberons ne contiennent plus de bisphénol depuis novembre 2011 en France, qu'en est-il de la fameuse pâte à tartiner dont les enfants raffolent ? Des aliments en conserve dans des boites habillées interieurement de ce film plastique ? A l'heure actuelle, en Europe, seul le Danemark a interdit l'usage du BPA dans tous les emballages d'aliments pour enfants... Le parlement européen a bien du mal à faire interdire ces substances toxiques... La France se déclare contre l'interdiction européénne. Les emballages en carton recyclé contiennent eux aussi des produits toxiques comme les huiles minérales utilisées en imprimerie, qui peuvent aussi contenir des phtalates. L'emballage le plus clinquant semble être le plus toxique...
Ces encres toxiques sont interdites en Suisse .

Il est bien évidemment nécessaire et urgent que les responsables de restauration scolaire prennent toutes les dispositions nécessaires, accompagnés (ou même guidés...)par les parents d'élèves ! Même si c'est un casse tête comme pour les courses familiales ! La question est vraiment trop grave pour qu'on ne s'y intéresse pas...

Pour éviter le bisphénol A, ne consommez ni conserves ni canettes !
Laurent Chevallier - médecin consultant en nutrition - Le Point.fr
- Ne pas chauffer au micro-ondes les aliments dans leur récipient en plastique
- N'utiliser de préférence que des récipients en plastique sans BPA
- Éviter les canettes de boisson
- Limiter la consommation d'aliments en boîtes de conserve en métal

Evitez les logos suivants:

Voir des extraits d'autres documentaires 'ARTE sur le même sujet :

Emballages alimentaires en plastique: danger! - Changer le rêve, 2009
Comment reconnaître les suspects: le Bisphénol A, le Di[2-ethyhexyl] adipate (DEHA) et le styrène.

Guide pratique sur les plastiques - Université Laval, 2009
Fiche pratique sur des plastiques usuels et les risques encourus.

Effets sanitaires du bisphénol A
Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l?alimentation, de l?environnement et du travail - Septembre 2011
Le bisphénol A ou BPA entre dans la composition d'un très grand nombre d'objets courants (CD, lunettes, bouteilles plastiques, biberons), alors que les résines époxydes sont principalement utilisées pour réaliser le revêtement des boîtes de conserves ou des amalgames dentaires. Le BPA est aussi utilisé comme révélateur dans les papiers thermiques.
Le BPA a été listé en tant que perturbateur endocrinien de catégorie 1 (CE, 2002; DHI, 2007).

3 études récentes confirment que le Bisphénol A est impliqué dans le diabète de type 2 chez l’homme.
RES - Réseau Environnement Santé - Communiqué de presse (9 février 2012)
L’association diabète-BPA est retrouvée chez les personnes de poids normal ou en surpoids, indépendamment des facteurs de risque traditionnel du diabète.

 

 

-----------------------

 

Une nouvelle campagne pour une alimentation saine dans les cantines

La FOOD REVOLUTION de Jamie Oliver aux USA




Signez la pétition

et devenez un ambassadeur de la Food Revolution à travers le monde



Après l'immense succès de l'émission télevisée "School dinners" (à partir de 2005)qui a révolutionné la façon de manger dans les cantines et les familles britanniques , et suscité un vaste débat national sur l'éducation nutritionnelle et la cuisine de façon plus générale (forum nationaux pour les parents , clubs de cuisine péri-scolaires etc...), Jamie a attaqué le problème aux Etats Unis depuis 2009 en lançant une nouvelle émission et un plan d"action depuis Huntington , en West Virginia . La ville cumulait en effet de mauvais scores au niveau santé et social . Redoutablement efficace avec son équipe et soutenu par les grandes figures des médias américains , il fait pétitionner toute l'Amérique pour l'amélioration des cantines scolaires et la sauvegarde des savoir-faire culinaires avec sa FOOD REVOLUTION . Là aussi , comme en Grande Bretagne , la façon de se nourrir génère beaucoup de problèmes d'obésité et de santé plus généralement . Là encore il a travaillé avec les "dames de cantines " et les familles pour que tous retournent à leurs fourneaux et apprennent à préparer des plats savoureux à base d'ingrédients frais . Fini le recours aux plats tout préparés industriellement ! Et pour ce faire , la formation des personnels est tout à fait essentielle . Le tout est magistralement pensé et orchestré :on trouve sur le site aussi bien des recettes pour les cantines des écoles, mais aussi les dossiers pour les collectivités locales responsables , les dossiers pédagogiques pour les professeurs ,des outils pour les parents , les dossiers santé , etc...On ne pourra plus dire qu'on ne savait pas ou qu'on ne savait pas comment s'y prendre!

Beaucoup d'efficacité , mais aussi beaucoup d'amour .
Jamie, mille bravos !!

 

Un sujet et des docs à ne pas rater pour animer un débat pendant votre cours d'anglais !!!!
ou votre club cuisine !

Mais surtout pour inciter les responsables à en faire
autant pour la santé de nos enfants et jeunes !!


Programme "Food Revolution" USA


VIDEOS School Dinners 2011


Visionner le dessin animé !
Professor F Rankfurter's lab of horror FOOD MOST FOOL


_______________

 

Tout savoir sur les oeufs et les poules pondeuses !

Parents ,responsables de cantines ,élus
Reportage Télévision Suisse A VOIR ABSOLUMENT

Depuis plus de vingt ans, la Suisse refuse d’élever en batterie ses poules pondeuses par souci de respect des animaux. L’Europe, elle, est à la traîne. Depuis le début de l’année 2012, les Etats membres sont censés proposer une alternative à leurs poules détenues en cages. Mais, face à un coût de production plus élevé, les aviculteurs traînent des pieds.
Les différents types d'élevage des poules :

Le chiffre indiqué est le premier de la suite tamponnée à même la coquille de l'oeuf

- Le code 0 élevage en mode biologique , (selon ce reportage RTS , pas plus de 500 poules par unité , "jardin d'hiver" où les poules doivent gratter le sol pour trouver leurs nourriture au milieu des petits cailloux , accès au plein air ...
-Le code 1 élevage avec accès au terrain en plein air
-Le code 2 élevage "au sol" c'est à dire en volière (bâtiment )
-Le code 3, élevage en cage dit "en batterie "(élevages jusqu'à 200 000 poules par bâtiment ), les boites contenant ces oeufs peuvent cependant afficher la mention "oeufs frais "ou "oeufs datés du jour de ponte ", etc...

Ce dernier modèle de détention vraiment indigne génère une importante souffrance animale ,et concerne 78% des pondeuses en Europe .
On imagine hélas l'état déplorable de santé des animaux élevés de cette dernière façon ...la quantité d"antibiotiques et autres médicaments ingérés pour qu'elles survivent dans ces conditions , et il est fort à craindre que leurs oeufs n'aient pas les qualités nutritives ci- dessous .
C'est encore hélas le type d'oeufs majoritairement consommés dans les cantines , hors la bienheureuse Suisse

Richesse des oeufs de qualité :(selon RTS )
Son jaune est un cocktail de vitamines: de la A pour une belle peau, de la E, un antioxydant majeur, et beaucoup de B. Et en vrac: B2, B5, B9 et B12 qui contribuent à la croissance et à la réparation des tissus, à l’entretien des cellules nerveuses et au bon fonctionnement du système immunitaire.
Son blanc n’est pas en reste. La précieuse albumine est une source de protéines à haute valeur biologique. Une alternative tout terrain à la viande. Et son cholestérol alors? Une étude américaine de l’Université de Harvard l’a réhabilité en démontrant que manger 1 œuf par jour n’augmente pas le risque de maladie cardio-vasculaires.

Mise en ligne le 03 Juin 2012

______________________

 

Exigez le boycott des oeufs de batterie des cantines !
(et pire encore, de la poudre d'oeufs de batterie...
et bien sûr de la viande des poules )


Campagne pour bannir les oeufs de batterie des supermarchés en France
(janvier 2011)

 

 


Signez la pétition en ligne ou télécharger la version papier

Parents d'élèves , faites signer la pétition devant l'école !!!!


Action L214: écrire aux directions de la grande distribution et à votre député !
.........................
 
Modèles de lettres ou cartes postales militantes contre l'élevage en cage aux supermarchés

 On vous fournit même toutes les adresses nécessaires !

 L214 propose aussi de faire signer des cartes postales et pétitions dans sa ville .
.

Ou encore d'écrire à votre député

" Déjà bannis des supermarchés en Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne ou encore Belgique, les oeufs de poules vivant en cages de batteries devraient aussi disparaître des rayons en France, estime l'association L214 qui lance une campagne en ce sens.
Du 24 janvier au 4 février, des militants de cette association vont se rendre dans les supermarchés d'une dizaine de ville de la moitié sud du pays pour informer les clients sur le sort des poules pondeuses en cages et rencontrer les directeurs de ces établissements.
La France compte, selon cette association fondée par des militants végétariens luttant contre les élevages intensifs, 46 millions de poules pondeuses dont chacune pond environ 300 oeufs par an.
80% des poules pondeuses vivent dans des cages de batterie où elles sont placées à l'âge de 18 semaines et après que leur bec a été épointé, souvent au laser, pour éviter qu'elles ne se blessent entre elles sur leur espace vital restreint, selon L214.
Pour reconnaître les oeufs de batterie, la réglementation européenne impose depuis 2004 un marquage avec le chiffre 3 sur chaque oeuf. Le 2 signale qu'il s'agit d'un oeuf provenant d'une poule élevée au sol dans des volières, le 1 pour la poule élevée en plein air et le 0 pour celle élevée selon un mode bio.
La chaîne hôtelière française Novotel a banni depuis l'an dernier les oeufs de batterie de ses cuisines pour les petits-déjeuners de ses clients.
L214 rappelle qu'une nouvelle directive européenne sur la protection des poules pondeuses, avec un agrandissement minime de la taille des cages, doit entrer en vigueur le 1er janvier 2012.

"Pour se mettre aux normes, les exploitants d'élevages en batterie ont maintenant le choix entre investir dans des nouvelles cages et pérenniser ainsi la pire forme d'élevage intensif, ou se tourner vers des formes d'élevage alternatives", souligne l'association.
L214 désigne l'article du code rural de 1976 qui, pour la première fois, désignait les animaux comme des "êtres sensibles" dans la loi française."

 

PARENTS D'ÉLÈVES , MEMBRES DES EQUIPES EDUCATIVES , Ecole-et-relaxation vous incite à demander le retrait des oeufs de batterie (catégorie 3)des cantines scolaires , sous toutes leurs formes (poudre d'oeufs , produits contenant ces oeufs , gâteaux, crèmes ...)et d'exiger au moins des oeufs de catégorie 1(élevage en plein air ).
Non , les oeufs entiers ne sont pas interdits dans les cantines!!! et nous vous incitons à refuser tout court la poudre d'oeufs si peu goûteuse .
Plus cher , bien sûr ,les oeufs de qualité , mais il est préférable de manger moins de plats au même repas , mais que les denrées soient saines et goûteuses !!
MIeux vaut un plat unique que entrée, plat, dessert , le tout de qualité très douteuse ...Il est de toutes façons établi que les enfants mangent assez de sucreries comme ça !
Bien sûr la viande de poulet est aussi concernée et il est vraiment préférable d'éviter de consommer ces poules de batterie qui ont consommé beaucoup de médicaments pour
survivre difficilement dans ces conditions de vie très pathogènes ! Et préférable aussi d'éviter les gâteaux , desserts , bouillons , sauces etc...réalisés à très bas prix avec ces produits "volaillers "
Voilà même une bonne occasion de vous associer et de vraiment dialoguer avec les services municipaux responsables des cantines des écoles (employeurs du personnel et acheteurs des denrées ), et directement avec les établissements en ce qui concerne les collèges et lycées .
Dans ce domaine , nous sommes très inégaux d'une ville à l'autre , pour des raisons financières (communes plus ou moins riches ..) mais surtout en raison de la conscience de nos élus et de leurs choix . Celà dit , nous n'en restons pas moins électeurs et à ce titre avons droit de regard sur ces questions importantes .
Nous vous conseillons l'excellent film NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT (DVD ) sur l'expérience de la municipalité de Barjac de transformer ses cantines scolaires en cantines " bio " ., en parrallèle avec les témoignages sur les tragédies causées par les pesticides sur la santé des agriculteurs dans la région .


Voir notre dossier cantines


__________________

 

   La semaine sans pesticides

   Faire participer les écoles et les cantines


      A l’occasion des 10 premiers jours du printemps, fin Mars , période de reprise des épandages de pesticides, se tient  depuis plusieurs années la Semaine pour les Alternatives aux Pesticides.

Les objectifs ? informer sur les risques des pesticides de synthèse, promouvoir les alternatives et mobiliser un public de plus en plus large pour un avenir sans pesticides.

Le temps fort de la mobilisation citoyenne sur les pesticides - Fédérant des acteurs de divers horizons (associations, agriculteurs, collectivités locales, entreprises, particuliers…), l’évènement s’adresse à tous et rassemble de plus en plus de partenaires. Née en France en 2006 à l’initiative de l’association Générations Futures –aujourd’hui coordinatrice de l’opération- et de l’ACAP, collectif de 170 organisations, l’opération a été relayé en 2012 essentiellement en France mais également dans 20 autres pays (Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, Suisse, Espagne, Slovénie), en Afrique (Burkina-Faso, Mali, Ouganda, Sénégal, Togo, Maroc, Congo, Tanzanie, Tunisie, Bénin), le Canda, le Tadjikistan, les Iles Maurice, la Géorgie.

Préparez vous et participez à l'évènement !

Enregistrez vos évènements

Le site de la semaine sans pesticide

 

"Nos enfants nous accuseront", de Jean-Paul Jaud
FILM ou DVD



Ecole et Relaxation suggère qu'il soit organisé des projections publiques du film dans les établissements (ou dans un cinéma local),
à l'initiative des professeurs et des parents, pour les élèves et leurs familles.
Voir ci-dessous la réglementation pour les projections publiques
(selon le public désigné, élèves ou parents...)

Commander le DVD - Organiser une projection avec le DVD

Nos enfants nous accuseront Le film raconte la courageuse initiative d'une municipalité du Gard, Barjac, qui décide de faire passer sa cantine scolaire au bio, en finançant le surcoût sur le budget de la commune. Conscient du danger sanitaire qui menace une jeune génétation exposée aux 76000 tonnes de pesticides déversés chaque année sur notre pays, un maire décide de prendre le taureau par les cornes en donnant un exemple d'une portée politique sans comparaison. Alerter l'opinion et les pouvoirs publics sur les dérives scandaleuses d'un système économique qui fait passer ses profits et ses intérêts avant la santé de la population.
Le film commence à l'Unesco lors d'un colloque réunissant des sommités mondiales de la médecine, signataires de l'Appel de Paris. Un seul mot d'ordre : Non pas se contenter de constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d'agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas de les avoir abandonnés.
La France est le premier consommateur européen  de pesticides et le troisième à l'échelon  mondial après les USA et le Japon.

 


Terrifiant mais poétique,
1 h 50 mais nous aurions voulu que ça ne finisse pas...
Terrifiant mais positif grâce à la graine de bonheur qui germe dans les cantines de Barjac !
Soyez sûrs qu'en sortant de là, on veut manger des produits de l'agriculture biologique et jeter tous nos insecticides domestiques !

A voir
L'interview du maire de Barjac, Edouard Chaulet - Des extraits du film - Cliquer sur son nom à côté de la photo (Un plus bio)
Entretien avec Jean-Paul Jaud, le réalisateur (Femininbio - Juin 2008)

A lire
Un restaurant collectif de qualité...
qui préserve la santé des générations futures
Interview d'Edouard Chaulet, maire de Barjac

Dans le film, au fil des saisons, on peut suivre les élèves dans le jardin potager de l'école. Ils ont le droit de récolter des salades ou de cueillir un brocoli pour les emmener chez eux.
Voilà des enfants qui vont comprendre ce qu'ils mangent. Même les écoles des villes peuvent avoir des jardinières.
Pour les enseignants de l'école primaire qui veulent travailler sur le thème de l'agriculture biologique,
Le monde de Cinelle un dossier pédagogique avec des fiches-questions (et réponses). Voilà de quoi faire travailler les élèves en documentation et ça pourrait être l'occasion d'organiser une belle exposition inter-classes et d'inviter les parents et les écoles voisines !!!

 

Mobilisez-vous si vous voulez voir le film !!!

Sollicitez votre salle de cinéma afin qu'elle le programme pour votre association de parents (soirée parents et élèves, en invitant les élus et les responsables locaux des cantines), chacun payant sa place
si on n'a pas de budget particulier (mais le cinéma peut faire des prix si la salle est pleine !) Pourquoi pas avec l'aide d'un magasin ou d'une cooperative bio qui pourrait relayer l'information à ses clients ?

A lire :
Pesticides et cancers : les soupçons se confirment
Hyperactivité et phosphates :
LA DROGUE CACHÉE : les phosphates alimentaires,
cause de troubles du comportement,
de difficultés scolaires et de délinquance juvénile.
Le régime proposé par le docteur Frédérique Caudal.

A consulter
Le site du Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MDGRF)
Dossiers Pesticides, OGM, Alternatives agronimiques, Ionisation des aliments, Produits chimiques

Semaine pour les alternatives aux pesticides

Semaine contre les pesticides
Voir les détails sur le site du MDRGF


 

____________________

 

Un programme européen d' éducation au goût  

   A l'opposé du style Fast Food

le SLOW FOOD





Slow Food est une association qui s'oppose aux effets dégradants de la culture du fast-food
standardisant les goûts, qui promeut les effets bénéfiques de la consommation délibérée d'une alimentation locale, qui a des programmes d'éducation du goût pour les adultes et les enfants, qui travaille pour la sauvegarde et la promotion d'une conscience publique des traditions culinaires.


  Slow Food

Les ateliers sensoriels pour les enfants

 "L’omniprésence d’une vie moderne et rapide et d’un système alimentaire industrialisé signifie souvent que les jeunes et les enfants ne peuvent pas développer une relation significative avec la nourriture qu’ils mangent ou apprendre d’où elle vient et comment elle est arrivée dans leurs assiettes. Toutefois, lorsqu’on leur donne l’occasion d’en apprendre plus, les enfants vont encourager leurs familles à manger de la nourriture bonne, propre et juste.

 L’éducation alimentaire est souvent réduite à des cours nutritionnels dans les écoles qui adoptent une attitude disciplinaire. En revanche, l’éducation au goût de Slow Food dans les écoles se concentre sur les sens, la création de nouvelles voies de communication et de l’introduction d’un nouveau principe: 
le principe de plaisir - de la découverte, ludique et de la convivialité à la table.

Dans la salle de classe

Des analyses sensorielles menées dans les classes sont déjà courantes et une des activités éducatives les plus faciles à organiser. Vos membres peuvent travailler directement avec les enfants et les enseignants en organisant des ateliers dans les écoles locales et les aidant ainsi à utiliser leurs sens pour apprendre à connaître les différents aliments. Cette approche sensorielle peut aussi conduire à une réflexion sur la culture alimentaire, les régions et la saisonnalité.

Organiser des atelierssensorielspour les enfants

- Identifiez une école intéressée à accueillir un atelier.
- Rencontrez le personnel enseignant pour discuter de la façon d’intégrer l’activité dans les programmes de l’école, et peut-être établir un programme d’éducation alimentaire et du goût, si il n’y a pas.
- Développez une liste des membres ou des experts locaux qui sont en mesure de mener les ateliers.
- Développez une liste de producteurs locaux qui sont en mesure de contribuer aux ateliers avec leurs produits et leurs connaissances.
- Planifier les horaires de l’activité à l’avance afin de travailler avec le calendrier scolaire."

Texte extrait du site Slow Food France



Les documents pédagogiques pour l'éducation au goût :


Le kit d'éducation au goût Vidéo, brochure , kit à commander ...
"(choisir la langue pour la bande audio )"


Télécharger les brochures d'éducation sensorielle pour enfants et jeunes ados :
- la brochure "Aux origines du goût "28 Pages- 2009
- la brochure "In what sense manual ", en Français : "Dans quel sens ?" 75 pages -2009
sur la page des ressources (choisissez votre langue ),
dans le paragraphe European Schools for Healthy Food Project Brochure



Jardins scolaires et éducation au goût :
Voir la video et les documents


Brochure du projet Slow food à la cantine


EXTRAIT  (page 19):

VERS LA RÉFORME DE LA P.A.C ET DES CANTINES IDÉALES

"Le temps est venu de concevoir une politique alimentaire d’un nouveau genre :
une politique qui tienne compte à la fois de l’agriculture, de la santé publique, de l’économie, de l’éducation et de l’environnement afin de les réunir en une seule vision.

Il est désormais nécessaire de se doter d’une politique qui offre une solution à la santé préoccupante de nos agriculteurs et du système alimentaire.

Nous avons besoin de faire évoluer notre système alimentaire industrialisé et exclusivement orienté vers le marché. Nous devons garder à l’esprit le lien entre la nourriture et les êtres humains, et travailler en nous appuyant sur notre patrimoine de savoirs traditionnels.

L’agriculture de qualité doit être basée sur la protection des produits régionaux, qui ont toujours été un élément specifique à l’Europe.



Voici la cantine idéale que nous rêvons de pouvoir proposer à tous les enfants d’Europe :


- ÉQUITABLE, car elle respecte l’environnement tout au long de la filière, depuis l’approvisionnement jusqu’au tri sélectif des déchets.

- BONNE, car elle offre une alimentation saine, équilibrée et savoureuse.

- PÉDAGOGIQUE POUR LES ENFANTS, car elle devient le théâtre d’une éducation ali- mentaire orientée vers une consommation responsable.

-INSTRUCTIVE POUR LES ADULTES, car elle devient pour le personnel une occasion de formation et d’information au sujet des produits et de la culture gastronomique.

- ATTENTIVE À L’ENVIRONNEMENT LOCAL, car elle favorise la connaissance et la con- sommation de produits traditionnels et locaux.

- UN APPEL À PRIVILÉGIER LE MARCHÉ RESPONSABLE, car elle devient un lieu de ren- contre entre organisations publiques et privées, les prestataires des services de restaura- tion collective et le monde de la production agro-alimentaire.

-UN LIEU DE SOCIALISATION ET D’INTÉGRATION, car elle favorise la communication et l’échange entre les enfants au moment du repas.

-UN SYSTÈME INNOVATEUR, car elle résulte de la coopération entre les collectivités loca- les, l’entreprise de restauration, les enseignants et les parents.

Une cantine qui respecte ces directives s’intéresse avant tout au bien-être des enfants et de leur environnement immédiat. S’approprier ces principes nous aidera à concevoir ensemble une cantine bonne, propre et juste."

FIN DE L'EXTRAIT

 

Aout 2013

____________________

 


Télevision  Suisse 

Obésité , les raisons du fiasco



Voir le reportage, 43mn , 6 Juin 2007

Ce reportage a obtenu le prix spécial du jury de TELEFILMED 2007, Festival international des émissions médicales et des reportages médicaux télévisés d'Amien

Des maladies de la vieillesse chez des enfants de six ans

Extrait du site RTS

"L'OMS a alerté la planète il y a 10 ans. Mais, en Suisse, on n'a pas voulu y croire. On a pensé que c'était le problème des Américains. Aujourd'hui, on se trouve avec un vrai problème qui touche principalement les enfants. Des enfants qui sont en train de développer des maladies chroniques, des maladies qu'on ne voyait jusqu'ici que chez les adultes âgés : hypertension, épaississement des parois du cœur et des artères, diabète de type 2, etc. Des maladies que l'on observe déjà chez des enfants de six ans !!!

Changer la manière de nourrir les animaux

"Autrefois, les vaches ne faisaient leur veau qu'au printemps et donnaient du lait pendant la période où elles broutaient l'herbe grasse et riche de cette saison. C'étaient des prairies pleines de fleurs et de graminées riches et variées.

rts

L'alimentation des vaches a été totalement déséquilibrée en 50 ans [DR]
Il y a une cinquantaine d'année tout a changé.
La culture du lin a disparu. Les paysans en cultivaient des dizaines de milliers d'hectares pour le textile. Ils gardaient des graines pour nourrir leur bétail l'hiver. Ils les cuisaient et en donnaient au animaux qui venaient de mettre bas, car ils avaient remarqué que cela leur faisait du bien. Mais le coton a remplacé le lin. L'herbe fertilisée a remplacé la prairie. La production intensive a supplanté l'élevage traditionnel. Les laiteries se sont industrialisées, elles ont eu besoin de lait toute l'année.

Avec l'augmentation de la demande, les aliments complémentaires habituels donnés à l'étable ne suffisaient plus. On les a remplacés par le maïs et le soja, faciles à cultiver et faciles à stocker dans des silo pour l'hiver.

L'homme a inventé l'insémination artificielle, ce qui a permis de répartir les vêlages sur toute l'année et d'avoir du lait en permanence. Pendant cette période les vaches ont beaucoup grossis et produit toujours plus de lait. Un lait plus gras.

Dès les années 70, le couple « Maïs - Soja » est en place dans toutes les auges de tous les animaux de la planète.

Il y a juste un problème: le maïs est très riche en acides gras de la famille des omega 6, alors que l'herbe de printemps elle est très riche en acide gras de la famille des omega 3. Tout comme le lin. Ces acides gras essentiels sont indispensables. Mais ils doivent être mangés en quantité quasi-égale. Hors ces changements ont bouleversé la composition des graisses animales. Sans le savoir, en favorisant le maïs et le soja pour des questions de rentabilité, on a rompu l'équilibre de la chaîne alimentaire.

Cela a eu des conséquences sur la santé des animaux:

Toutes ces années, qui ont vu la généralisation du système ultra-simple du maïs-soja pour les poules, les vaches, les cochons, les canards etc... ont aussi été les années où on a vu se généraliser l'utilisation des antibiotiques, où il y a eu des problèmes sanitaires, les taux de mortalité en élevage ont augmenté. Puis est arrivée l'affaire de la vache folle. Il y a donc eu une demande de la part de certains éleveurs pour des aliments plus sains.

D'où l'idée de réintroduire dans l'alimentation des animaux des graines qui avaient disparu. Il y a le lin bien sûr mais il y avait aussi le pois, le lupin, la féverole.
Cette idée à germé chez Pierre Weill, un ingénieur agronome établi en Bretagne, après des discussions avec son ami éleveur, Jean-Pierre Pasquet.

Il a eu envie de remettre ces graines anciennes pour recomposer des rations et ses clients éleveurs y ont trouvé un intérêt en terme de santé, de frais vétérinaires diminués et de production plus régulières.

Pierre Weill a mis au point un procédé industriel pour extruder le lin qui remplace la cuisson ancestrale de la graine, qui ne doit pas être consommée crue.

Pour promouvoir les produits issus d'animaux nourris au lin, une association et un label ont été créés: bleu-blanc-coeur."

 

bleu blanc coeur

________________

 

Une raison de plus d'organiser la prévention de l'obésité
dans la restauration scolaire

Corrélation entre obésité et maladie d'Alzheimer



Une équipe de chercheurs des universités de Pittsburgh et de Californie a établi un rapport entre l'obésité et "une dégénérescence sévère du cerveau" grâce au recours à l'imagerie médicale haute définition (travaux publiés en août 2009 par Cyrus Raji et April Ho)
"Le rapport précise que les cerveaux des sujets obèses avaient un aspect plus vieux de 16 années que ceux des patients en poids de forme. Et les cerveaux de ceux en surpoids avaient une apparence plus vieille de 8 ans en comparaison des sujets en forme."
Pour Cyrus Raji, "l'obésité est liée à un rapetissement des zones du cerveau qui sont également visées par Alzheimer. Cette importante perte de tissus assèche les réserves cognitives augmentant les risques d'Alzheimer et d'autres maladies attaquant le cerveau."
Selon William Reymond, auteur de Toxic Food (Flammarion ), cette découverte donne un début d'explication à l'augmentation du nombre de personnes atteintes par la maladie d'Alzheimer. Les pertes de tissus cérébraux chez les patients obèses se produisent dans les régions touchées par la maladie, notamment celles responsables des tâches cognitives comme la mémoire et l'organisation.

Toxic food
"Après le best-seller Toxic, qui dévoilait les causes de la crise mondiale d'obésité, William Reymond pousse donc plus loin encore sa plongée dans les eaux troubles et inexplorées des conséquences de l'alimentation industrielle sur la santé. Du cancer du sein touchant des millions de femmes - qui atteint désormais aussi des hommes - aux dégâts de certains ingrédients sur les cerveaux des enfants en passant par les frites cancérigènes et le poulet enrichi aux protéines de porc, Toxic Food enquête comme jamais sur les dangers qui nous menacent à chaque coup de fourchette."

(Extrait de la 4ème page de couverture)

Là encore, oui à l'éducation à la gastronomie à la cantine, c'est encore la meilleure garantie contre les sandwichs américains !
Lire L'article qui présente la cantine de Dominique Valladier au lycée de Salon de Provence
.

Parents d'élèves, il est souhaitable que vous participiez (ou lanciez ) à un programme de qualité de la nourriture à la cantine (qualité des produits -frais, bio et locaux- variété et gastronomie, éducation à la santé alimentaire ....)

_______________________


Enquête Baromètre santé nutrition publiée le 26 janvier 2010 par l' INPES (Institut national de prévention et d'éducation à la santé )
Moins de sel, moins d'alcool, mais toujours plus de sodas et de plats préparés



88/° des Français déclarent ne pas manger les 5 fruits ou légumes recommandés par jour et et plus d'un tiers l'expliquent en fonction du prix de ceux-ci.
Au delà du manque d'argent évoqué, les sondés considèrent aussi le manque de temps comme obstacle à une alimentation plus saine
Cependant 75/°des Français estiment manger équilibré....


Ecole et Relaxation suggère des activités familiales ludiques autour de la cuisine

- confection de fricassée de légumes de saison variés à l'huile d'olive (par exemple, oignons en lamelles, carottes, panais, aromatisés au thym ou à la sauge ou encore au romarin ou marjolaine, cuits dans un fonds d'eau et d'huile)
- de soupes de saison
- goûter pain légumes (carottes coupées en batonnets, rondelles de navets, de radis noir, radis roses, olives et feuilles de chou blanc ou rouge ... ceux qui piquent permettent de découvrir de nouvelles saveurs )
Notons que manger des carottes crues soulage de nombreux enfants de leurs douleurs spasmodiques au ventre (car elles enlèvent l'acidité générée par toutes les sucreries qu'ils ont avalées .... )


L'atelier familial d'épluchage des légumes, en dehors de son aspect relaxant pour des enfants car c'est une activité manuelle après une trop longue journée de cours,
constitue aussi un moment privilegié de partage et communication !!

 

_____________________

 


Les graines germées de A à Z
Un geste pour revenir dans la magie de la Vie!



Les graines germées de A à Z


Comment devenir un jardinier d'interieur et profiter des exceptionnelles qualités nutritives de ces aliments vivants ...
Grâce à de nombreuses photos qui parlent mieux que les mots , ce livre nous fait découvrir pas à pas la fantastique aventure de la germination .
Céréales, légumineuses, oléagineuses, légumes et épices ...
Avec ce livre , plus possible de rater ses cultures .
On comprend pourquoi il faut tremper ses légumineuses avant de les cuire pourquoi les graines qui ont commencé à germer sont plus digestes .
Et même des recettes d'un type nouveau !

Ideal aussi bien pour la maman que l'enseignant, qui trouveront dans ce livre un guide très sûr pour conduire les enfants vers la magie de la Vie.

 

_______________

 

Refusons la médiocrité dans les cantines scolaires
Rediffusion le 29 mars et le 5 avril 2010 de ces émissions inspirées de celles de channel 4 et Jamie Oliver (GB)
Bravissimo à M6 et à son cuisinier vedette Cyril Lignac
pour son émission sur les cantines



Exceptionnel reportage et surtout magnifique action dans le domaine du peri-scolaire !
Ou comment l'amour de la cuisine, des bons produits et un esprit très positif peuvent transformer des cantines où on préparait tristement des surgelés, des purées et sauces lyophilisées en délicieux restaurants où les enfants des écoles apprennent à manger et à apprécier les légumes frais.
- A Eperlecques (Pas-de-Calais) et à Ezy-sur-Eure.
- Au lycée de Créteil, les élèves reviennent avec bonheur à la cantine et apprennent à composer un repas équilibré et savoureux. Notons qu'il y a même une expérience de camion-vente de produits équilibrés (qui dépend de la cantine) dans l'enceinte du lycée.
Une véritable démarche d'éducation à la santé par l'alimentation accompagnée par un médecin nutritionniste qui entraîne dans ce même esprit positif les familles et les collectivités locales. En effet, les mairies (en ce qui concerne les écoles) investissent au fur et à mesure que le projet évolue en matériel et en personnel.
On nous emmène aussi au Danemark où tous les élèves de 12 à 15 ans apprennent à cuisiner ! Et encore au lycée de l'Empéri à Salon de Provence où l'ncroyable équipe de 4 personnes du chef Valadier prépare avec amour et grande compétence 1000 repas quotidiens gastronomiques . Voilà vraiment des élèves respectés....

Bien entendu, nous pensons que la même démarche de qualité doit avoir lieu pour le temps libre qui suit ou précède le repas. Et c'est là que nous suggérons les ateliers-clubs de relaxation, sophrologie, yoga, Qi Gong…
Ce serait là la seconde partie du programme d'éducation à la santé.

Parents d'élèves, élèves, infirmières scolaires, enseignants, chefs d'établissement, CPE, personnel des cantines, à vous de jouer maintenant.
A vous de donner le coup de baguette magique de l'esprit positif et ayez des exigences de qualité pour les enfants et ados.

_______________

 

Diététique chinoise

Et si nous allions chercher la connaissance dans la Chine de la médecine globale ,
pour réfléchir autrement à notre alimentation et notre santé ?

La diététique selon les lois des 5 éléments est une partie de l'énorme arsenal de la médecine chinoise
et enseignée pendant de longues années aux étudiants de médecine traditionnelle en Chine.
C'est ainsi qu'on peut se soigner en reéquilibrant les saveurs qui nourrissent les énergies de nos 5 organes
(foie, coeur, rate, poumon, rein ), eux-mêmes associés aux 5 saisons (printemps, été, 5ème saison ou fin de l'été, automne , hiver ).
A notre niveau, il est intéressant de s'initier à cette conception multimillénaire et si sage de la diététique avec quelques ouvrages de de divulgation, pour commencer à réfléchir à notre alimentation ...

Tao de l'alimentation
Le Tao de l'alimentation
Editeur : Quebecor
Voir détails dans nos pages Livres, rubrique Alimentation
La Diététique du juste milieu
La Diététique du juste milieu (DVD)
Editeur : Jean Pélissier
Voir détails dans nos pages DVD

 

_______________


Une meilleure alimentation pour préparer ses examens
Extrait de La meilleure façon de manger pour les enfants

La meilleure façon de manger

A Diminuer
A remplacer par
Pain blanc, viennoiseries Pain complet au levain
Confiture Fruits en purée
Corn flakes

Céréales complètes ou semi-complètes
Flocons d'avoine tradition

Jambon, charcuteries Oeufs bio ou richesen oméga-3
Eau du robinet, eau pauvre en magnésium Eau minérale ou de source avec au minimum 100mg de magnésium par litre
Sandwiches Crudités, salades garnies
Steak frites Viande rouge, poisson, fruits de mer, volaille, légumes, riz
Quiches, pizzas Plats aux légumes secs : lentilles, pois chiches, haricots blancs et verts
Sodas Thé, tisane

Lire la suite dans le livre d'Angélique Houlbert
La meilleure façon de manger pour les enfants, page 91
aux éditions Thierry Souccar
Diététicienne , Angélique Joubert , détaille les besoins nutritionnels de chaque tranche d'âge de 0 à 18 ans , et abrde les questions comme le surpoidsmais aussi les allergies , l'hyperactivité , indiquant pour chaque trouble les principaux changements alimentaires à opérer .
Elle épluche aussi la composition de près de 300 aliments du commerce destinés aux enfants ,t établit une sélection des meilleurs (mention 1er de la classe ) aux moins bons ( mention bonnet d'âne ) .
lien vers le site la nutrition .fr
www. thierrysouccar.com

 

_______________

 

 

Un cerveau à 100% • Un cerveau à 100 %
Rééquilibrez la chimie de votre cerveau

Auteur : Eric Braverman

Editeur : Thierry Souccar (2007)

Le neurobiologiste Eric Braverman (ancien chef de clinique du Brain Bio Center de Princeton - USA) révèle l'ompact phénoménal que la nutrition optimale de votre cerveau peut avoir sur la qualité de vie.
Il faut tout mettre en œuvre pour rétablir l'équilibre des quatre messagers chimiques du cerveau :
- la dopamine, messager du désir et de l'action
- l'acétylcholine, qui nous rend créatif
- le GABA, calmant naturel
- la stérotonine, hormone du bien-être.
Un test va vous permettre de savoir quel neurotransmetteur domine votre fonctionnementcérébral et quel est celui qui vous fait défaut.

Vous suivrez ensuite un programme adapté à votre profil, faisant appel à des conseils diététiques, des règles de vie, des suppléments nutritionnels (acides anminés, vitamines), des hormones bio-identiques et même des médicaments.
Ce programme novateur a été validé par une expérience clinique portant sur des milliers de patients. Il peut vous aider à atteindre l'équilibre physique et émotionnel. Il vous guidera vers une vie saine et épanouie.

Très intéressants chapitres sur les différents profils physio-psychologiques selon le neurotransmetteur dominan.t
Mais aussi une nouvelle façon de regarder autres ...et nous mêmes
Un excellent livre aussi pour mieux vieillir

 

_______________

 

Slow Food
Qu'est-ce que le Slow Food ?
Slow Food est une association qui s'oppose aux effets dégradants de la culture du fast-food standardisant les goûts; qui promeut les effets bénéfiques de la consommation délibérée d'une alimentation locale, qui a des programmes d'éducation du goût pour les adultes et les enfants, qui travaille pour la sauvegarde et la promotion d'une conscience publique des traditions culinaires.

Le site Slow Food

 

20ème édition de la semaine du goût
Du 10 au 18 octobre
Une semaine pour s'initier à de nouvelles saveurs ou être particulièrement attentif à nos repas

Accéder au site

Une semaine de gastronomie ou la gastronomie toute l'année ?
Avec le chef Valladier, c'est la semaine du goût toute l'année au lycée de Salon-de-Provence

La gastronomie pour lutter contre l'échec scolaire
selon Dominique Valadier, chef au Lycée de l'Empéri à Salon-de-Provence

"J'adapte, en luttant depuis 15 ans, la gastronomie à la cuisine collective car je crois que la restauration peut aider à lutter contre l'échec scolaire, que la demi-pension est un centre de remise en forme avant les cours de l'après-midi, que la citoyenneté de l'élève commence dans son assiette, et qu'il ne faut surtout pas sacrifier la santé pour des raisons budgétaires… Pour moi la cuisine concédée est impersonnelle tandis que la cuisine autogérée est lieu d'amour et de valeur nutritionnelle qui me permet d'aller dans la salle chaque midi car je suis fier de mon travail. Un élève qui vient dans notre établissement avec des mauvaises pratiques alimentaires les modifie en deux années."

A voir
Gastronomie à la cantine (TF1 - Septembre 2008)

Parents d'élèves, il est souhaitable que vous participiez (ou lanciez ) à un programme de qualité de la nourriture à la cantine (qualité des produits -frais, bio et locaux- variété et gastronomie, éducation à la santé alimentaire ....)

Lire le travail de l'association Slow Food pour l'éducation au au goût

 

_______________

 

Brest choisit de servir en permanence
certains aliments bio dans ses cantines

20 % de la valeur d'achat des denrées alimentaires de la cuisine centrale concerne des produits bio, soit une manne de 400.000 EUR réinjectés en grande partie auprès de producteurs locaux.

Brest - Le bio s'impose (Le Télégramme de Brest - septembre 2009)

 

_______________

 

Belgique


Gand inaugure le "jeudi sans viande"

La ville de Gand a décidé de devenir végétarienne un jour par semaine pour deux raisons :
perdre du poids et sauver la planète.
Les promoteurs du jour sans viande se basent sur un rapport des Nations-Unies qui affirme que 18 % des gaz à effet de serre proviennent de la production et de la consommation de viande.

On sait aussi qu'une trop grande consommation de viande fait augmenter le taux de cholestérol ainsi
que le risque d’avoir certains cancers, du diabète, et d'être obèse.
Les cantines scolaires devraient s'y mettre à la rentrée 2009.

A voir ou écouter
Le "jeudi végétarien" à Gand
(JT de 13 h de France 2 - 11 juin 2009)
Gand - Ville végétarienne
(RTBF radio - Emission Planète - 15 mai 2009)

A lire
La ville belge de Gand instaure un jour végétarien par semaine
Le communiqué de presse de l'association EVA qui est à l'origine de l'opération

Bidoche • Bidoche, l'industrie de la viande menace le monde
de Fabrice Nicolino
Editions LLL - les liens qui libèrent

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la France et tout l'Occident sont passés d'un régime à base de végétaux à une alimentation carnée. Récit de cette révolution qui montre à quelle folie écologique et sociale elle a conduit. L'industrie de la viande a tout conquis et dévasté. Les animaux, tués par milliards, sont désormais tenus pour de simples choses. Mais ce modèle vacille et ne peut que s'effondrer. Car il est le vecteur de toutes sortes de maladies et émet en outre, d'après des chiffres officiels de la FAO, plus de gaz à effet de serre que la totalité des transports mondiaux. Qui sont les créateurs de cette machine infernale ? Qui sont ses profiteurs ? Une conférence qui met les pieds dans le plat. Un plat rouge sang.

 

 

_______________


Comportement des enfants :
les effets secondaires méconnus des excès de sucreries et d’additifs

Une conférence de Taty Lauwers, auteur de guides culinaires de santé
Salon NaturaBio - Lille - Samedi 29 novembre
Voir le Le site de Taty Lauwers

Si vous n'avez pas pu assister à cette conférence, vous pourrez la commander chez ELF Production
04 67 32 12 94 -
Jacques-gillot@orange.fr

 

____________

 

Pays-Bas


Bien manger, ça s'apprend

Aux Pays-Bas, plusieurs initiatives ont vu le jour
afin de promouvoir une alimentation saine et équilibrée en milieu scolaire.
Lire l'article d'Emmanuelle Tardif pour Ecole et Relaxation - Mai 2007


_______________

 

Grande-Bretagne


Cours de cuisine obligatoires pour lutter contre l'obésité
dans les collèges anglais


Lire l'article sur TF1 News (Janvier 2008)

 

_______________

 

Suède


Baisse de l'obésité dans les écoles suédoises
depuis l'interdiction des aliments sucrés


Le nombre d’enfants suédois en surpoids ou obèses a baissé de 6% dans les écoles où le sucre (viennoiseries, bonbons et boissons sucrées) est interdit. Dans 10 écoles de Stockholm et des environs, le taux d’enfants en surpoids ou obèses est passé de 22 à 16 %, d’après une étude de l’institut Karolinska. Au contraire, dans les écoles suivies par les chercheurs, qui n’ont pas introduit de restrictions alimentaires, le taux d’obésité a augmenté de 3 %.
(D'après restauration collective.fr - Avril 2007)

 

____________

 

Hyperactivité infantile, la faute aux colorants ?
Une étude britannique, menée auprès de 300 enfants, conclut que colorants et additifs alimentaires augmentent le niveau d'hyperactivité chez les enfants.
Bruxelles a chargé jeudi l'Autorité européenne de sécurité alimentaire d'enquêter sur cette étude pour décider ensuite "s'il faut prendre des mesures supplémentaires au sujet des additifs concernés".
Lire l'article (TF1-LCI - Septembre 2007)
Consulter notre Dossier cantines
Voir aussi Le régime proposé par le docteur Frédérique Caudal.


____________

 

Grande-Bretagne


La lutte contre l'obésité enfantine

Un vaste programme gouvernemental pour révolutionner les habitudes nutritionnelles des enfants en Grande-Bretagne
Lire l'étude du Sénat français (juin 2005)


_________


 Goûters pour enfants 
Des bombes caloriques dans le cartable 


Voir l'excellent  reportage de la Télévision suisse romande

Barres de céréales, biscuits, chocolats…, une analyse comparative des différentes marques .
  Qu'en est il pour la la santé de nos enfants ?
Surpoids, mais vraisemblablement aussi des interférences su leurs capacité de concentration et hyperactivité 


Les solutions ?

Le pain, les fruits secs ou frais, les gâteaux maison, les céréales cuites en bouillie (flocons d'avoine ou de riz).
Voir aussi
 Le régime proposé par le docteur Frédérique Caudal
pour lutter contre l'hyperactivité induite par ceratins additifs chimiques 



 L 'avis d'Ecole et Relaxation:

Et si on cessait les distributions de bonbons aux enfants à l'école mais aussi dans les anniversaires, etc...?
Pour éviter les sucres , mais aussi les différents additifs et colorants qui ont été considérés liés
à  certains problèmes d'hyperactivité chez les enfants
(étude publiée dans le journal médical The Lancet , UK)



____________

 

 

USA


Des adolescents obèses perdent du poids
avec des exercices de yoga et de respiration

Les chercheurs ont calculé l'indice de masse corporelle de chaque adolescents avant et après l'expérience. Dans le groupe témoin, cet indice avait légèrement augmenté. En revanche il avait baissé de 5,7 % dans le groupe qui avait pratiqué des exercices de yoga 4 fois 40 minutes par semaine pendant 12 semaines.
Lire l'article en page 2 de la revue de l'American Heart Association (2006)

_____________

 

Surpoids : les enfants victimes de la pub
En France, 89% des publicités à destination des enfants continuent de leur faire avaler des produits en complète contradiction avec les recommandations des nutritionnistes. Selon une étude de Que Choisir, la revue française des consommateurs, les jeunes télévores sont de grands consommateurs de produits déséquilibrés.
Lire l'article.
Voir le reportage de la Télévision suisse romande.


____________


Et le bio à la cantine ?
Consultez notre Dossier cantines

 

____________

 

Retrouvez d'autres informations dans notre Dossier cantines

Distribution de fruits dans les écoles à la rentrée
A l'initiative du ministère de l'Agriculture et de la Pêche et du ministère de la Santé, des fruits seront distribués gratuitement aux enfants à la rentrée 2008 dans un millier d'écoles situées dans des zones défavorisées.
Lire l'annonce du projet.
Consulter une étude préalable portant sur 5 pays européens.
Cette initiative fait suite à une proposition de la commission européenne à l'agriculture.
Un reportage sur le projet de la commission européenne à l'agriculture.
La proposition de la commission européenne.

_______________

 

La Grande-Bretagne part en guerre contre la malbouffe
Voir le reportage de la Télévision suisse romande


____________

 

Retrouvez d'autres informations dans notre Dossier Cantines

Envoyer l'adresse du site à quelqu'un