85 - Des jeunes qui me demandent d'attaquer par "le truc zen"

Je travaille au lycée Magenta à Villeurbanne, jouxtant Lyon 69.
Je pratique de façon expérimentale. Mon époux est sophrologue formé par l'école lyonnaise de sophrologie aujourd'hui dissoute. Il pratique depuis plus de 10 ans.
Cette année ce sont les éléves qui m'ont sollicitée. Je leur ai lancé un jour que c'etait un outil que l'on devrait apprendre à l'école, et un jeune à rebondi en me demandant si justement je ne voulais pas en faire avec eux. J'ai donc 3 séances de 5 à 10 mn à mon actif. La dernière à été un exercice de cohérence cardiaque (cf site "guérir.fr"). Je l'ai fait pratiquer également dans un stage de formation premier secours (AFPS) et les jeunes ont expérimenté avec un stethoscope le ralentissement du battement cardiaque. Le test fut positif : abaissement du battement cardiaque de façon rapide. Je suis particulièrement heureuse d'expérimenter la sophrologie, la relaxation avec les jeunes qui me demandent à chaque début de cours d'attaquer par le "truc zen" !!!! J'apprends avec eux et je crois que ça aussi, ça leur plaît ! J'ai la chance de pouvoir tester cela avec ce groupe de 15 élèves. Nous pratiquons assis sur notre chaise. Cela me permet de me détendre aussi et d'aborder mon cours très relax et disponible. Bref, je pense à toutes les expériences que je pourrais lancer en particulier avec les classes terminales et la gestion du stress de l'examen. J'ai un vaste horizon devant moi et plein de choses à faire. Je suis très enthousiaste.

Mireille Crouzet (Professeur de biotechnologie, vie sociale et professionnelle)

Réagir à cet article