80 - Massage sonore et didgeridoo

J'utilise le didgeridoo qui a stimulé mon intuition et m'a poussé à expérimenter l'emploi du son et des vibrations dans le domaine de la relaxation. Actuellement, j’exerce et je cherche à développer davantage le massage sonore avec le didgeridoo. J’ai créé une table vibratoire que j’utilise pour faire des massages sonores. J’utilise également d’autres instruments tels que le gong, les bols chantants, le tambour…

Je dispense également des cours de didgeridoo. En jouant du Didgeridoo, une sensibilisation au travail de tout le système respiratoire et digestif est incontournable. En effet, une bonne coordination des organes internes allant de la bouche à l’estomac, en passant par les poumons et le cœur, est nécessaire à un bon son. Sans oublier qu’une utilisation avisée des muscles du visage, de la gorge, des cordes vocales, du dos et du diaphragme enrichit incontestablement la qualité du jeu. En plus de la satisfaction et du bien-être qu’apporte le simple fait de jouer, il est donc possible de considérer le Didgeridoo comme une thérapie du corps…

La technique de jeu particulière à cet instrument "la respiration circulaire ou respiration continue" en fait l'instrument idéal pour les exercices respiratoires.
La plupart du temps, nous ne sommes pas conscients de notre respiration. Ce n'est que lorsque celle-ci stagne, suite à des événements violents, ou au contraire s'accélère dans le plaisir ou le désir, que nous remarquons que nous respirons. On pourrait donc considérer la respiration comme un intermédiaire entre le conscient et l'inconscient. La respiration est une fonction de l'organisme que contrairement à d'autres, nous pouvons guider par notre volonté.

J'ai participé en tant que musicothérapeute à divers projets de sensibilisation.

PREVENTION DES RISQUES TABAC ET ALCOOL

Personnes concernées

Personnels de l’Education Nationale, du Premier Degré (niveaux CM1 et CM2), du Second Degré (niveaux 6ème et 5ème) et personnels sanitaires et sociaux. Circonscription de Ferrette

Objectifs généraux

Mobiliser dans le cadre du réseau d’écoles élémentaires et du collège de rattachement un groupe relais représentatif de la communauté éducative (directeur, enseignant, personnel de santé, ATOS, représentants des parents au travers des associations de parents d’élèves, etc.) ;
Développer des actions d’éducation pour la santé en tenant compte des souhaits et constats opérés par les enseignants et les conseillers pédagogiques :
· Aider l’enfant à une meilleure connaissance globale de son corps et ses capacités (par exemple le souffle) ;
· Aider l’enfant à échanger avec les autres (pairs, adultes) ;
· Favoriser l’expression de la singularité de chacun dans le respect des règles communes de vie et de socialisation ;
· Aider l’enfant à acquérir des outils pour gérer les conflits et préparer l’entrée au collège.


Musicalement

Stéphane chambon (Elne/Pyrénées-Orientales)

Réagir à cet article