71 - Le rôle de l'administration et des infirmières

En tant que parent d'élève depuis 10 ans (FCPE), je participe à de multiples commissions (orientation, CHS, permanente, CA....). Le planning des élèves est tendu et les heures du midi servent à des matières "nobles" comme latin et grec ou ce que les profs peuvent faire (club photo, informatique...) eux-mêmes et/ou contrôler. Pendant deux ans les cours se sont terminés au collège à 16h30. C'était tout à fait satisfaisant suite à un sondage. Cette décision avait été prise en C.A. A la rentrée l'administration avait établi un planning de cours qui faisait terminer à 17h30. J'ai été la seule à m'insurger contre cette heure tardive de fin des cours, prise d'ailleurs arbitrairement. La réponse a été que cela permettait aux élèves qui pratiquaient les matières optionnelles de ne plus venir le mercredi matin (les profs aussi !) et maintenant cela se pratique le midi !? et l'horaire est toujours inchangé ! Ceci pour démontrer que nous n'avons qu'un rôle consultatif et que notre seule présence n'influence guère une Administration qui agira toujours d'abord en concertation avec ses profs et dans leurs intérêts.

Deux infirmières scolaires participent à mes séances de relaxation et gestion du stress par la sophrologie et la bio-énergie et trouvent que ce serait profitable aux élèves, mais ne font aucune démarche pour mettre en place ces ateliers. Elles sont elles-mêmes écartelées entre trois établissements. Par ailleurs au sein de la communauté des "parents d'élèves", je n'ai encore jamais eu de demandes.

La relaxation n'étant pas une matière d'enseignement scolaire, l'Ecole considère que c'est aux parents et aux enfants de s"inscrire dans une démarche de développement personnel en activités extra-scolaires, tout comme les cours d'art plastique, de musique, de sport, de soutien, etc....

Cordialement vôtre.

Isabelle Engel (Sophrologue - Nord)

 

Réagir à cet article