30 - La relaxation pour les 8/12 ans

Justine Fontaine

Bonjour, je suis actuellement étudiante à l'Université de Liège en Belgique.

Je trouve primordial de préparer les enfants de demain à la relaxation (même si elle peut être apprise et utilisée à tous les âges de la vie)et les aider pat des techniques simples ert adaptées à faire face au stress de la vie qui augmente de plus en plus chaque jour.

L'année prochaine, pour mon mémoire, je monterais un groupe de relaxation afin vérifier si la relaxation a un impact sur le stress chez les enfants entre 8 et 12 ans.
Actuellement, je suis dans ma phase de recherches-découvertes, et c'est pour cela que je fais appel à vous. Pour connaître votre point de vue sur la question, votre expérience personnelle ainsi que toutes les informations utiles que vous pourriez me fournir (documents, recherches, études)...

En plus de cette recherche, je vous demande votre expérience et des références bibliographiques et scientifiques sur la question : "Est-ce que la pratique de la relaxation aurait un impact sur l'exécution d'une tâche scolaire à contrainte temporelle ?"

Les parents ne connaissent pas la relaxation car ils ne cherchent pas à se renseigner sur ce qui pourraient leur faire du bien ainsi qu'à leurs enfants...ou alors quand c'est trop tard et que c'est la solution de recours!!!
Le monde bouge tellement vite qu'on a peine le temps de dire "OUF" que nous sommes déjà le lendemain.
Je suis d'accord avec vous pour sensibiliser l'université à la relaxation, mais cela commence progressivement puisque nous sommes là pour leur faire ouvrir les yeux!!

Je vous remercie de l'aide que vous pourrez apporter à ma démarche?
Je vous souhaite une excellente journée.

ALLONS-NOUS VERS DU POSITIF ? A NOUS DE FAIRE CHANGER LE MONDE...

Justine Fontaine

Réagir à cet article


La réponse de Béatrice Lateur-Lacroix

Bonjour Justine,
Je suis relaxologue et formatrice de relaxologues à l'école ISTHME. Je travaille depuis plus de 15 ans avec des enfants et des adolescents.
J'ai constaté dans ma pratique que la relaxation les aides à :
• se sentir mieux dans leurs corps et donc plus diponibles dans leurs têtes, notamment pour les études
• mémoriser mieux et de façon plus durable
• se concentrer quand ils en ont besoin et de façon plus profonde
• mieux restituer les informations
• présenter leurs connaissances de façon claire
• mieux gérer le stress des examens ou des interrogations.
En ce qui concerne les références bibliographiques, je vous conseille le livre de genevève MANENT "La relaxation et l'enfnat", édité au Souffle d'Or. C'est une mine de renseignements et de références à d'autres ouvrages.
Je vous souhaite de bonnes recherches.
Bien à vous.

Béatrice LATEUR LACROIX (formatrice de relaxologues à l'école ISTHME)

Réagir à cet article