127 - Mettre en place la relaxation et la sophrologie
dans une classe d'IMPro

J'enseigne dans un IMPro auprès d'adolescents (14-16 ans) présentant une déficience intellectuelle légère à moyenne avec troubles associés. Je pratique à titre personnel la sophrologie caycedienne depuis de nombreuses années, mais je n'ai pas de diplôme de sophrologue. Je souhaiterais mettre en place une pratique de la relaxation au sein de la classe comme "fil rouge" pour favoriser l'installation d'un meilleur climat entre les élèves mais aussi pour favoriser la mémorisation, les acquisitions et diminuer la fatigue.


Cathy Romana (professeur des écoles spécialisé option D - Pouyastruc/Haites-Pyrénées - Juillet 2007)

Réagir à cet article